erreur

7 erreurs à éviter absolument quand vous êtes entrepreneur

7 erreurs à éviter absolument quand vous êtes entrepreneur

Chaque jour des entreprises prometteuses s’éteignent pour cause d’erreurs fatales. Les fondateurs de ces entreprises là n’ont pas vu venir.

Voici les sept erreurs fatales, majeures que vous devez absolument éviter. Je suis là pour vous aider à devenir financièrement libre, réaliser votre rêve entrepreneurial et ne pas finir comme la majorité d’entreprises à devoir fermer boutique. N’oubliez pas de réserver votre séminaire pour entrepreneurs !

Je vous invite à prendre des notes et à écouter bien attentivement jusqu’au bout parce qu’une erreur peut coûter très cher.

Erreur numéro 1 : être trop optimiste

homme optimiste

La première erreur peut sembler paradoxale : elle réside dans l’excès d’optimisme. Bien sûr, avoir une attitude positive est louable, mais une dose excessive pourrait bien vous coûter cher dans le domaine professionnel. Il ne s’agit pas de prôner le pessimisme, mais plutôt de viser le réalisme.

En affaires, les réalistes tendent à réaliser des profits plus conséquents que leurs homologues optimistes ou pessimistes. Être excessivement optimiste, c’est pratiquement se voiler la face et refuser de voir les risques potentiels.

Personnellement, j’ai connu cette expérience au début de ma carrière, convaincu qu’il fallait toujours être positif et optimiste. Cependant, avec le recul, je considère ce conseil comme l’un des plus néfastes. Se convaincre constamment que tout ira bien et que le succès est garanti ne fait pas disparaître les risques inhérents aux projets.

Vous ne souhaitez pas simplement vous aligner avec les optimistes ni vous enfermer dans le pessimisme. L’idéal est de faire partie de ce que je décris comme les “réalistes optimistes”.
Ces individus reconnaissent l’existence de dangers qui pourraient menacer leur entreprise. Ils peuvent prendre des décisions de recrutement coûteuses, parfois même plusieurs fois, avant de réaliser que certains collaborateurs ne partagent pas les mêmes objectifs, mais cherchent simplement à maximiser leurs gains financiers.

Personnellement, j’ai dû effectuer trois ou quatre recrutements pour me rendre compte que certaines personnes, en apparence alliées, ne cherchaient qu’à tirer profit de la situation sans réel engagement envers le projet. Heureusement, j’ai su les identifier à temps, évitant ainsi des conséquences néfastes pour l’entreprise.

En adoptant une approche de réaliste optimiste, j’ai appris à retirer mes lunettes teintées d’optimisme excessif et à percevoir les véritables motivations des individus. Je suis plutôt M. réaliste optimiste.

C’est une leçon parfois difficile à accepter, mais il est impératif de reconnaître la présence de personnes peu scrupuleuses dans le monde des affaires. Se poser les bonnes questions, évaluer les risques tels que ceux liés à la pandémie de covid ou aux conflits, est essentiel. Ignorer ces réalités peut grandement compromettre vos chances de succès.

Erreur numéro 2 : ignorer le marché

importance client marché

La deuxième erreur à éviter est de négliger le marché. Il est crucial de se rappeler que vos clients sont ceux qui font l’acquisition de vos produits et services. Il est impératif d’adopter une approche empathique, de chercher à comprendre ce qui se passe dans l’esprit et le cœur de vos clients.

Quelles sont leurs frustrations, leurs besoins, leurs préoccupations ? Ignorer le marché et vos clients, tout en restant enfermé dans votre bulle, épris de votre produit dans votre tour d’ivoire, peut conduire inévitablement à l’échec.

Le marché est dynamique, toujours en évolution. Il est essentiel de rester au fait de la concurrence, des nouvelles technologies, et d’écouter attentivement vos clients. Leurs besoins évoluent-ils ? Cela peut être une opportunité pour améliorer vos services et, par conséquent, accroître votre réussite. Ignorer ces aspects revient à se fermer aux opportunités et à compromettre la pérennité de votre entreprise.

Erreur numéro 3 : négliger l’importance de la trésorerie

trésorerie

Négliger l’importance de la trésorerie est une erreur majeure. Retenez bien cette règle : cash is king. Vous pouvez avoir tous les chiffres d’affaires du monde, si vous avez plus de coûts que de chiffre d’affaires, vous allez faire faillite.

De nombreuses start-ups réussissent à lever des fonds, ce qui est positif, mais elles ne sont pas toujours rentables. Chaque jour, elles perdent de l’argent. Certains perdent des millions chaque mois.

Durant cette période économique difficile, lever des fonds peut devenir complexe en raison du manque de ressources financières, de l’inflation, des taux d’intérêts élevés, etc. Ces entreprises misent souvent sur l’espoir d’une reprise économique, mais parfois, elles font faillite. En réalité, seulement 1 sur 100 réussit véritablement.

La plupart des entreprises ne meurent pas parce qu’elles ne sont pas rentables, elles périssent parce qu’elles manquent de cash.

En tant que chef d’entreprise ou entrepreneur, l’indicateur clé à surveiller est votre trésorerie.

Maîtriser cet aspect est la clé de la prospérité, de l’enrichissement, voire du statut de multimillionnaire, et surtout, cela vous assure des nuits paisibles. Cette sérénité n’a pas de prix.

Erreur numéro 4 : négliger le marketing et la vente

équipe marketing vente

Les entrepreneurs qui mettent tout leur focus sur leur produit ont raison. Seulement, même si le produit est exceptionnel, si l’entrepreneur ne met pas de l’énergie à le vendre, voire plus de temps qu’à le développer, cela n’aura pas d’intérêt.

Vous pourriez avoir le meilleur produit au monde, mais s’il n’y a pas d’acheteurs, cela n’a aucune valeur. Il est impératif de maîtriser les aspects de la vente et du marketing.

Vous n’êtes pas obligé d’assumer ces responsabilités vous-même ; vous pouvez déléguer ces tâches à des experts. Cependant, il est crucial que vous restiez au centre de cette stratégie. Investissez dans une formation en marketing, entourez-vous de personnes compétentes, rejoignez un groupe de réflexion (mastermind) et faites appel à un mentor expérimenté en marketing et en vente.

Cette approche peut être transformative, car elle permet aux entrepreneurs de mettre en place des stratégies marketing efficaces. Cela se traduit souvent par une augmentation significative de leur activité, une explosion de leurs revenus, simplement parce qu’ils ont accordé une attention majeure à leur marketing.

Erreur numéro 5 : ignorer le feedback des clients

avis client feedback

Il est crucial d’établir une boucle de rétroaction entre vous et vos clients. Trop souvent, les entrepreneurs sont enfermés dans leur tour d’ivoire, vantant les mérites de leurs produits, mais cette approche est intenable.
Si trois ou quatre clients vous font part de leur insatisfaction à l’égard de votre produit, il est impératif de les écouter. Il se peut que des améliorations soient nécessaires pour éviter qu’ils ne se tournent vers la concurrence, expriment leur mécontentement et laissent des avis négatifs sur des plateformes comme Google. Ignorer ces retours peut être préjudiciable.

Le chef d’entreprise qui refuse d’écouter les feedbacks de ses clients peut souvent être en proie à un problème d’ego.

J’ai eu ce problème-là à mes débuts. J’avais peur qu’on me dise que mon produit n’est pas parfait.

Cependant, en restant focalisé sur vous, vous allez finir en faillite. Votre mission en tant qu’entrepreneur ou chef d’entreprise, c’est de servir vos clients. Mieux vous servez vos clients, plus vous allez gagner d’argent.

Un exemple concret est celui d’Emirates, qui sollicite une enquête de satisfaction auprès de ses passagers. La société recueille, dès l’arrivée, les opinions des clients sur divers aspects tels que le vol, le service, la propreté et la nourriture. Malheureusement, de nombreuses entreprises hésitent à prendre cette initiative et négligent complètement le retour d’expérience de leurs clients. Elles ne s’engagent pas dans une quête constante d’amélioration de leurs produit.

Erreur numéro 6 : ne pas se former

formation apprentissage

Il est stupéfiant de voir le nombre d’entrepreneurs ou chefs d’entreprise qui ne se forment pas. C’est une aberration. Certains pensent qu’il suffit d’avoir de bonnes notes à l’école pour réussir dans le monde des affaires.

Cependant, créer une entreprise prospère ne s’apprend pas à l’école, ni même dans une école de commerce. Ces institutions sont plus axées sur la théorie, et bien que cela puisse être utile, cela ne prépare pas nécessairement à la réalité du terrain.

Cela est comparable à apprendre à nager pendant quatre ans, qu’avec de la théorie. Tant que vous n’êtes pas réellement dans l’eau, que vous ne pratiquez pas, vous ne pouvez pas acquérir les compétences pratiques nécessaires.

De même, la formation continue et l’apprentissage sur le terrain sont essentiels pour tout entrepreneur ou chef d’entreprise désireux de développer une entreprise réussie. C’est un investissement nécessaire pour rester compétent et prospérer dans un environnement commercial en constante évolution.

C’est simple, plus j’investis en moi, dans mes compétences de chef d’entreprise et d’entrepreneur, plus je gagne d’argent, plus je suis serein, plus ma société se développe. Ce succès n’est pas le fruit d’une baguette magique. Je n’ai pas réussi à l’école. J’ai un bac + une semaine. J’ai lancé ma boîte à 21 ans, et je ne connaissais rien. Forcément ça ne décollait pas. J’ai commencé à investir massivement en moi. J’apprenais, j’apprenais, j’apprenais, et puis quelques années plus tard, j’étais millionnaire.

La question essentielle à se poser est celle du budget alloué à la formation et du nombre de formations suivies. Si la réponse est “pas grand-chose”, la clé du succès réside alors dans la décision de se former davantage.

Formez-vous, et vous verrez votre chemin vers le succès se dessiner de manière significative.

Erreur numéro 7 : ne pas passer à l’action

passer à l'action

Se perdre dans la réflexion et la pensée au lieu de l’action massive est une erreur majeure. Bien que des moments stratégiques soient nécessaires pour travailler sur son entreprise plutôt que dans son entreprise, l’inaction prolongée est néfaste. Même avec la meilleure stratégie du monde, son succès dépend de sa mise en œuvre effective au sein de l’entreprise.

S’il n’y a pas d’action, il n’y a pas de résultat.

S’il n’y a pas de résultats, vous pourrez jamais devenir financièrement libre.

Vous devez être maître à l’exécution. C’est en passant à l’action que l’on peut progresser rapidement, dominer son marché, et en fin de compte, créer le succès entrepreneurial tant désiré.

Quelle est l’erreur fatale que vous êtes en train de faire ? J’espère que vous allez absolument éviter ces sept erreurs fatales et réussir à être financièrement libre.

Retrouvez les 7 erreurs que font les entrepreneurs en vidéo :