procrastination

Procrastination : 7 Conseils pour l’Abandonner

Reportez-vous régulièrement des tâches au lendemain, alors que vous pourriez les réaliser le jour même ? Vous sentez-vous bloqué au moment d’accomplir une action que vous n’avez pas du tout envie d’effectuer ? Si la réponse est oui, il se peut que vous soyez un procrastinateur. Je vous rassure, inutile de vous blâmer : procrastiner, ça arrive à tout le monde ! Simplement, pour atteindre vos objectifs, repousser continuellement vos échéances ne vous aidera en rien à progresser. Pire, vous entrez dans un cercle vicieux dont il est difficile de sortir. Vous vous demandez comment abandonner la procrastination ? Je vous donne 7 conseils pour y parvenir !

1 — Se concentrer sur son objectif pour abandonner la procrastination

Chacun d’entre vous, au cours de sa vie, souhaite atteindre ses objectifs. Qu’ils soient personnels ou professionnels, il vous tient à cœur de les réaliser. Cependant, pour y accéder, il se peut que certaines étapes vous rebutent.

Eh oui, arriver à ses fins n’est pas toujours aisé. Vous allez forcément devoir passer par des étapes inconfortables, qui à première vue, vous semblent insurmontables. Résultat, vous procrastinez et vos ambitions s’éloignent de plus en plus…

Bon, appuyons un moment sur le bouton stop. Avant de vous décourager, pensez un moment à votre objectif, celui qui va vous mener sur le chemin de votre vie rêvée. Posez-vous alors les bonnes questions. Quels sont les bénéfices que vous allez en tirer ? À quel point votre quotidien va-t-il changer ?

Croyez-en mon expérience : c’est en vous raccrochant à cette vision que vous allez abandonner la procrastination. Franchir les obstacles ne vous fera plus du tout peur.

2 — Prioriser ses tâches

Cela peut paraître évident. Pourtant, sachez que la plupart des procrastinateurs ne priorisent pas leurs tâches. À l’inverse, ils ont plutôt tendance à effectuer en premier les missions qui leur procurent le plus de plaisir. C’est votre cas ?

Pour éviter de procrastiner, je vous invite à prendre un peu de temps pour vous. Prenez une feuille de papier ou votre smartphone puis listez la totalité des actions à mener qui vous viennent à l’esprit.

Une fois cette action réalisée, vous pouvez les classer en vous aidant de la matrice d’Eisenhower. Ce tableau est divisé en 4 sous-parties :

  • Les tâches urgentes et importantes : ce sont celles que vous devez effectuer en priorité.
  • Les tâches urgentes, mais pas importantes : si celles-ci ne sont pas primordiales pour l’atteinte de votre objectif, elles peuvent attendre. Vous pouvez également les déléguer.
  • Les tâches non urgentes, mais importantes : selon vos échéances, programmez et effectuez ces tâches dans la semaine ou le mois à venir.
  • Les tâches non urgentes et pas importantes : celles-ci ne servent pas votre objectif, rayez-les de votre liste.

De ce tableau urgent important, retenez que les actions qui vont vous mener vers la réussite sont les tâches importantes. Ainsi, même si elles ne doivent pas être effectuées dans l’immédiat, il est primordial de ne pas les délaisser au profit de microtâches qui vous semblent urgentes.

3 — Établir un plan d’action pour arrêter la procrastination

Votre objectif vous paraît insurmontable ? S’il représente un souhait comme « atteindre 100 000 € de chiffre d’affaires cette année » ou encore « trouver le job de mes rêves », je comprends que vous puissiez éprouver des doutes !

Je l’ai toujours affirmé : un objectif, pour sembler réalisable, doit être clairement défini grâce à un plan d’action. Sans ceci, vous allez repousser vos tâches à plus tard et votre but en restera au stade du simple rêve.

Prenons ensemble l’exemple que je citais précédemment : vous souhaitez exercer un métier qui vous passionne. Vous pouvez alors découper votre objectif en plusieurs tâches réalisables rapidement :

  • vous documenter et vous former le plus possible sur les sujets qui vous intéressent ;
  • identifier vos valeurs profondes ;
  • apprendre à mieux vous connaître grâce au développement personnel ;
  • développer votre confiance en vous ;
  • effectuer un bilan de compétences ;
  • entamer un coaching de carrière.

Avoir sous les yeux ces actions concrètes à effectuer vous permettra d’arrêter la procrastination et de passer enfin à l’action !

4 — Se fixer des deadlines

se-fixer-des-deadlines

Pour abandonner la procrastination, faites preuve d’autodiscipline en vous fixant des dates limites pour chacune de vos actions. Pour ce faire, notez immédiatement toutes vos tâches dans votre agenda papier ou numérique.

L’action même d’inscrire noir sur blanc vos objectifs vous aide à les rendre plus concrets. Vous allez également organiser votre planning de manière plus optimisée et votre efficacité n’en sera que renforcée.

Enfin, au moment d’inscrire la date butoir d’une tâche, veillez à bien évaluer le temps qu’il vous faudra pour l’accomplir. En effet, cette action a pour ambition de vous motiver. Mais elle doit aussi être réalisable dans le délai imparti. Sans quoi votre enthousiasme pourrait retomber tel un soufflé…

5 — En finir avec le multitâche

Vous aussi, vous faites partie de ceux qui se vantent de savoir faire plusieurs choses à la fois ? Eh bien, laissez-moi vous dire stop ! Cette pratique est complètement contre-productive et le meilleur moyen de ne jamais achever ce que l’on a commencé.

Pour éviter cette situation, vous pouvez commencer par limiter le nombre de tâches ou d’objectifs que vous souhaitez atteindre en une journée (par exemple, rédiger ce rapport dont vous repoussez constamment l’échéance et rattraper votre retard dans la gestion de vos emails).

En dehors, de ces tâches, n’effectuez rien d’autre. Une idée lumineuse vous vient à l’esprit ? Notez-la et revenez-y plus tard.

6 — Ne plus viser la perfection

Le fait même de rechercher la perfection est une qualité. Mais elle peut également se retourner contre vous. À vouloir viser la lune, vous pouvez vous retrouver prisonnier de vos rêves, sans jamais passer à l’action.

Ainsi, comparez l’attente de vos proches ou de vos clients à la vôtre. Vous vous rendrez souvent compte qu’elles sont moindres par rapport à ce que vous visiez.

Et c’est justement ceci que je souhaite vous faire comprendre : il vaut mieux agir quitte à faire des erreurs (qui seront, quoi qu’il en soit, pleines d’enseignement) que de rester spectateur du succès des autres.

7 — Éliminer toutes les sources de distraction

eliminer-sources-distraction

Arrêtez de mentir. Je vous vois, assis derrière votre bureau, en train de jeter un œil aux notifications de votre smartphone. Pour abandonner la procrastination, vous devez à tout prix rester concentré.

Cela implique, lorsque vous effectuez une tâche importante, d’éteindre votre téléphone et de supprimer toute source éventuelle de distraction. Sans cela, le temps passé à la réaliser pourrait considérablement s’allonger.

Pensez également à votre cadre de travail. Est-ce un lieu calme ? Au contraire, vous travaillez dans un espace partagé et êtes constamment sollicité ?

Dans ce dernier cas, je peux vous donner un conseil simple. Faites savoir à vos proches ou collègues que pendant les deux prochaines heures, vous ne serez pas disponible pour répondre à leurs questions. Puis, isolez-vous du bruit ambiant avec un casque ou dans une autre pièce. Cette plage horaire ainsi définie, vous serez beaucoup moins tenté de repousser vos actions à plus tard.

 

Et vous, appliquez-vous déjà ces conseils ? Connaissez-vous d’autres astuces pour ne plus procrastiner ? Dites-les-moi en commentaires ! Abandonner la procrastination est primordial si vous désirez atteindre vos objectifs. Si vous souhaitez vous dépasser et réussir tout ce que vous entreprenez, je réalise, chaque année, le séminaire pour entrepreneurs Business Max.

Alors, à très vite,

Max.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.