entrepreneuriat

Réussir sans passer par la voie traditionnelle

L’école est souvent présentée comme la clé du succès, mais la réalité est souvent bien éloignée de cette image. Considérez simplement le salaire moyen des Français, stagnant autour de 2500 € par mois. Après des années d’études, se retrouver à gagner un tel montant et à travailler sous les ordres d’un patron parfois peu respectueux peut sembler décevant. Et pourtant, cette situation est banalisée, voire considérée comme normale.

Rassurez-vous : il existe une autre voie.

Celle-là même qui m’a mené à devenir millionnaire avant 30 ans et à bâtir un patrimoine dépassant les 40 millions d’euros. Tout cela, alors que je n’avais qu’un simple bac et une poignée de jours d’expérience professionnelle. Ironiquement, ces années passées sur les bancs de l’école m’ont été d’une utilité des plus limitées dans cette réussite.

N’hésitez pas à vous inscrire à notre séminaire pour entrepreneurs.

Pourquoi l’école est un piège dangereux ?

ecole

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi l’école peut être un piège si vous n’y prêtez pas attention ? Pourquoi est-ce que les notions cruciales comme la gestion financière ou les compétences en marketing ne sont jamais abordées en classe ? Certes, il y a bien des cours d’économie, mais avouons-le, ils sont souvent théoriques et peu pratiques.

Pour réussir financièrement, il ne suffit pas de connaître le PIB de chaque pays ou de maîtriser des équations complexes. Alors, pourquoi nous enseigne-t-on toutes ces matières ? La réponse est simple : pour nous conformer à un modèle standardisé.

Cela peut être difficile à entendre pour certains, mais il est temps de faire face à la réalité.

Pourquoi enseigner exactement les mêmes choses à des millions d’enfants qui ont des personnalités et des aspirations différentes ?

Bien sûr, les bases sont importantes : savoir lire, écrire, maîtriser les calculs basiques. Mais au-delà de cela, beaucoup de ce qui est enseigné peut être sincèrement inutile pour la vie quotidienne. En réalité, l’école ne vise pas à vous apprendre à mener la meilleure vie possible ; elle vise plutôt à vous préparer à entrer dans le moule d’une profession et à vous coller une étiquette.

Certes, si vous faites partie de ces rares personnes ayant une vision claire de leur carrière et que l’école représente le chemin le plus direct pour y parvenir, alors oui, l’école peut être utile dans ce cas précis. Et vous devriez saisir cette opportunité.

Cependant, c’est le seul cas où elle est véritablement indispensable. Pour la plupart des étudiants, on peut se laisser penser qu’ils apprendraient bien plus en dehors des salles de classe, notamment à travers la lecture de livres spécialisés, l’écoute de podcasts, le visionnage de vidéos YouTube instructives, et surtout en suivant des formations dispensées par les meilleurs dans leur domaine.

En réalité, beaucoup d’entre eux n’ont aucune idée de ce qu’ils veulent vraiment faire de leur vie, et c’est tout à fait normal.

Ce n’est pas vraiment un problème.

Avant de devenir entrepreneur, j’étais également dans le flou le plus total concernant mon avenir professionnel. Alors pourquoi est-ce que la majeure partie de ce que l’on nous enseigne à l’école est jugée inutile ? Tout simplement parce que ces connaissances ne nous préparent pas à affronter les défis de la vie réelle.

Point sur le système éducatif

systeme educatif

Savez-vous qu’il existe 12 types d’intelligence ? Et que le système éducatif actuel est basé sur deux maximum, à savoir l’intelligence linguistique et le logico-mathématique ? Le système éducatif se concentre principalement sur les formes traditionnelles et laisse peu de place à d’autres formes tout aussi importantes.

Il est regrettable que des compétences cruciales pour réussir dans la vie quotidienne ne soient pas suffisamment enseignées dans les programmes scolaires. La communication efficace, la gestion des relations, la résolution de conflits et la gestion émotionnelle sont des compétences vitales qui ont un impact profond sur notre bien-être et notre succès dans la vie.

Il est essentiel que l’éducation intègre ces aspects pour permettre aux individus de prospérer pleinement dans tous les aspects de leur vie.
Quand on était petit et qu’on demandait à nos parents d’acheter un jouet, on devait vendre notre idée.

En entretien d’embauche, vous devez être capable de vous vendre. Malheureusement, le système éducatif actuel ne met pas assez l’accent sur le développement de ces compétences essentielles.

En effet, l’ensemble du paysage mondial a considérablement évolué depuis les années 70, avec des avancées technologiques, des changements dans les croyances, les mentalités et les méthodes de travail.

Malheureusement, l’école semble souvent être restée figée dans le passé, ce qui crée un décalage entre les besoins des apprenants d’aujourd’hui et ce que propose l’éducation traditionnelle.
Il est temps que le système éducatif s’adapte aux besoins et aux réalités du monde moderne.

Le système éducatif et ses failles

faille education

En tant qu’entrepreneur, la capacité à vendre ses produits ou services est essentielle pour prospérer dans le monde des affaires. Cependant, le système éducatif actuel ne met pas suffisamment l’accent sur le développement de ces compétences cruciales.

L’objectif n’est pas de vous inciter à vous rebeller contre le système éducatif ni de vous encourager à abandonner vos études. Il est indéniable que malgré ses défauts, l’éducation offre quelques avantages précieux. C’est toujours préférable d’avoir une éducation que de ne pas en avoir du tout.

Cependant, il est important de reconnaître que le système éducatif actuel tend souvent à formater les individus et à les transformer en simples clones. Cela se reflète notamment dans la manière dont les cours sont dispensés.
Les étudiants passent de longues heures assis à écouter passivement des informations répétitives, souvent dispensées par des enseignants, dont beaucoup, avec tout mon respect, n’ont pas nécessairement réussi sur le plan financier.

Or, les avancées en neuroscience ont clairement démontré que l’être humain est naturellement porté à bouger et à exprimer sa créativité.

Notre corps n’est tout simplement pas conçu pour rester immobile toute la journée.

Observez les enfants : ils sont constamment en mouvement, curieux de tout ce qui les entoure. Il n’est pas surprenant que la plupart d’entre eux semblent plus heureux que la plupart des adultes. Il y a là une corrélation intéressante à considérer : les enfants bougent, les adultes moins. Il est possible que ce lien ait des implications importantes pour notre bien-être et notre épanouissement personnel.
Il est vrai que la façon dont le système éducatif forme les enfants à rester assis pendant de longues heures peut sembler paradoxale, voire contre-productive.

Cette approche traditionnelle est souvent critiquée pour son manque de prise en compte des besoins physiologiques et psychologiques des enfants.

Dépasser les limites du système éducatif

Mais si vous voulez une vie épanouie ou même gagner beaucoup d’argent cela ne vous sera d’aucune utilité. En réalité, le système éducatif traditionnel ne mesure pas pleinement les compétences et les qualités qui sont les plus précieuses dans le monde réel.
Ceux qui réussissent le plus dans le domaine des affaires sont souvent ceux qui remettent en question le statu quo, qui sont créatifs, et qui osent défier les normes établies. Être capable d’innover, d’adapter et de prendre des risques calculés peut souvent mener à des succès extraordinaires, bien au-delà des simples résultats académiques.

Réflexion sur l’éducation traditionnelle

fille ecole

Il est temps de remettre en question l’utilité réelle des notes obtenues à l’école.

Personnellement, mes résultats oscillaient généralement entre 10 et 12, non pas par manque d’effort, mais parce que je refusais de redoubler une année supplémentaire dans un système qui me semblait gaspiller mon temps précieux.

En y réfléchissant, être félicité pour des notes élevées ne représente pas une grande fierté. Cela signifie simplement que vous avez mémorisé des informations pour les restituer sur commande, que vous êtes capable de suivre les règles établies. On vous dit qu’il faut obtenir le brevet, puis une fois obtenu, vous vous demandez à quoi cela sert vraiment. Ensuite, on vous rabâche pendant trois ans qu’il faut décrocher le bac, pour finalement vous dire que cela ne vous servira à rien et qu’il faut poursuivre des études supérieures.

Après avoir investi 4 à 5 années dans ces études, on vous assure que tout ce que vous avez appris à l’école ne vous sera d’aucune utilité dans la vie active. Et le pire dans tout ça ? Une fois que vous avez reçu votre note, vous oubliez rapidement 90 % de ce que vous avez appris.

Franchement, que retenez-vous de votre parcours scolaire ? Pas grand-chose, n’est-ce pas ? Et surtout, qu’avez-vous appris qui soit réellement utile dans votre vie quotidienne aujourd’hui ?

En résumé, le système scolaire encourage à obtenir de bonnes notes afin d’obtenir un diplôme qui, souvent, nous dirige vers des carrières que nous n’avons pas forcément choisies. Ce schéma peut nous enfermer dans une routine pendant des décennies.

Ce piège est d’autant plus dangereux qu’il nous fait croire qu’il n’y a pas d’autre alternative, qu’il s’agit de la seule voie à suivre pour mener une vie satisfaisante. Cette vision est erronée.

Le système éducatif et la réussite dans la vie

femme reussite

Prenons l’exemple de Bill Gates ou de Steve Jobs : ils étaient des élèves plutôt moyens et ont rapidement quitté le système scolaire. Pourtant, tous deux sont devenus milliardaires.

Cela démontre qu’il existe une autre voie, une voie qui peut vous permettre de mener une vie épanouissante et alignée avec vos aspirations. Cette voie vous correspond si vous avez déjà réalisé que le salariat n’est pas fait pour vous, si vous refusez les ordres et aspirez à la liberté dans la gestion de vos journées.

Cette voie n’est pas facile, elle demande de l’engagement et des efforts. Cependant, elle vous offre la possibilité de travailler sur quelque chose que vous avez choisi.

Cette voie est celle de l’entrepreneuriat.

Avant de rejeter cette idée en pensant qu’elle n’est pas pour vous ou qu’elle est réservée à une élite, voyons ces points. Non, vous n’avez pas besoin d’être un génie pour réussir en tant qu’entrepreneur.
L’idée du siècle ou un diplôme de Harvard ne sont pas des prérequis, bien au contraire. La réalité est que la plupart des entrepreneurs à succès ne suivent pas ce schéma. Beaucoup d’entre eux n’ont pas fait d’études supérieures et étaient même parmi les moins performants à l’école.

Pour illustrer, j’ai personnellement suivi un cursus classique avec un bac S au lycée, sans briller particulièrement. J’avais peu d’idées sur mon avenir et je sentais que le système scolaire ne me convenait pas du tout. En apparence, j’étais moins brillant que mes camarades, avec des notes moins élevées.

Liberté d’action et entrepreunariat

entrepreneuriat

 

Ces critères ne sont pertinents que dans le cadre du système éducatif traditionnel.

Dès que j’ai quitté ce système, j’ai retrouvé ma liberté d’action et j’ai embrassé l’entrepreneuriat. Malgré un avenir classiquement tracé, j’ai réussi à devenir millionnaire avant mes 30 ans. Aujourd’hui, je suis totalement indépendant, sans patron, et je façonne mes journées selon mes envies. Mon travail me passionne et me permet d’impacter des milliers de vies. Je peux voyager à ma guise tout en développant mon entreprise grâce à la puissance d’internet.

La bonne nouvelle est que l’école n’a joué aucun rôle dans cette réussite. Au contraire, cette vie-là n’aurait pas été possible en suivant une voie traditionnelle. Vous pouvez aussi le faire. Tout s’apprend.
L’objectif est simple : vous faire prendre conscience qu’il existe d’autres perspectives que celles dictées par le schéma traditionnel d’études et de carrière. Il est ainsi nécessaire de prendre le temps de réfléchir à la vie que vous souhaitez réellement mener et de déterminer si les études sont le chemin adéquat pour y parvenir. Si ce n’est pas le cas, envisager de créer votre propre entreprise peut être une excellente alternative.
Toutefois, gardez à l’esprit que cette voie n’est pas facile : elle requiert un investissement en temps, la prise de risques et des sacrifices conséquents. Travailler dur est indispensable pour réussir dans cette entreprise.
Mais si vous êtes disposé à vous former et à accepter les échecs en cours de route, il y a de fortes chances que vous finissiez par réussir.

Comment réussir sans diplôme : le pouvoir des compétences

L’objectif de l’entrepreneuriat n’est pas nécessairement de devenir millionnaire, même si cela peut être un avantage considérable. Ce qui importe surtout au début, c’est de vivre la vie qui vous convient, de suivre votre propre vision et d’acquérir une liberté que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Aujourd’hui, je suis chef d’entreprise sans aucun diplôme, si ce n’est un bac, et je suis heureux et libre comme jamais. Et je peux vous assurer que si j’ai pu le faire, vous le pouvez aussi. Je ne suis pas un génie, j’ai simplement développé des compétences recherchées sur le marché. Je les ai monétisées à travers une entreprise, car au final, l’argent n’est qu’un moyen d’échanger de la valeur.

Lorsque vous allez chez le coiffeur, vous payez pour une coupe de cheveux. Si vous souhaitez voyager à l’étranger, vous payez la compagnie aérienne pour le vol. C’est ainsi que fonctionnent tous les échanges dans tous les domaines.
Bien entendu, plus la valeur que vous apportez est grande, plus vous pouvez en retirer financièrement. Mais comment apporter de la valeur sur le marché ?

Cela se fait en développant des compétences dont les individus ou les entreprises ont besoin. Cela peut être n’importe quoi : la vente, le marketing, le graphisme, le montage vidéo, le copywriting. Pas besoin de l’école pour exceller dans ces domaines, vous pouvez vous former en ligne.

Vous pourriez penser : “C’est bien beau tout ça, mais à qui vais-je pouvoir vendre mes compétences sans diplôme ?” Dans le monde des affaires, les diplômes ne sont pas primordiaux. Ce qui compte réellement, c’est ce que vous êtes capable de réaliser concrètement. Par exemple, une entreprise se soucie peu de votre capacité à retenir des dates historiques par cœur. Ce qui l’intéresse, ce sont les résultats tangibles que vous pouvez lui apporter, en d’autres termes, lui faire gagner de l’argent.

Pour y parvenir, vous devez vous former.

Et vous l’avez compris, ce genre d’apprentissage ne se fait pas à l’école. Si vous êtes étudiant, développez maintenant vos compétences en parallèle de vos études. Formez-vous dans des domaines qui ont de la valeur, mais ne négligez pas non plus les aspects de la vie qui ne sont pas enseignés en classe.

Pensez à la gestion financière, à la communication efficace, à la gestion des émotions, à la résolution de conflits, à la capacité à vous vendre, à vous organiser, à vous structurer, et à développer votre résilience, entre autres compétences essentielles. Ces compétences seront utiles chaque jour, quelle que soit votre trajectoire professionnelle. Si vous ne savez pas par où commencer, visionnez plusieurs vidéos sur la chaîne de Max qui abordent ces sujets en détail.
La meilleure manière de le faire est de se former.

Retrouvez la vidéo sur YouTube :