avoir une relation amoureuse saine

Comment avoir une relation amoureuse saine ? 

Comment avoir une relation amoureuse saine ? Dans cet article, je vais vous partager un élément qui envenime 99 % des relations amoureuses. Clairement, si vous souhaitez avoir une vie de couple heureuse et épanouie, je vous invite à en prendre conscience. Alors, de quoi s’agit-il ? Je vous laisse le découvrir. 

La clé principale pour avoir une relation amoureuse saine 

Nous avons toutes et tous un passé qui nous est propre. Peut-être même que vous avez vécu des choses douloureuses. Résultat, vous avez un schéma destructeur qui a été ancré dans votre système nerveux depuis des années. Pour vous donner une image, c’est un peu comme un disque qui tourne en boucle.

Le problème, c’est que cela peut être un véritable problème dans le couple. En fait, votre partenaire de vie peut vous dire une chose d’une certaine manière, et cela vous rappelle, inconsciemment, un événement douloureux de votre passé. D’ailleurs, ça vous est peut-être même déjà arrivé dans l’une de vos précédentes relations. 

Pour vous donner un exemple, votre conjoint(e) peut réagir au quart de tour, alors qu’au départ, ce que vous souhaitiez lui dire, n’était pas du tout mal attentionné. Sur le moment, vous pouvez même lui dire : « Je ne comprends pas pourquoi tu t’énerves, j’ai juste dit ça… »

Cependant, ce que vous lui avez dit lui rappelle sûrement quelque chose de douloureux. Donc, votre partenaire de vie peut avoir l’impression que vous essayez de le contrôler ou de lui enlever sa liberté. Alors, les réactions peuvent être très diverses. Certains se mettent en colère, d’autres se replient sur eux-mêmes, jouent à la victime, etc. 

les conflits dans le couple

Rupture amoureuse : la cause principale 

Sachez que de nombreux couples se brisent, car ils n’ont pas conscience de leurs schémas inconscients. Pourtant, c’est une étape indispensable pour pouvoir changer les choses. Vous savez, je vois énormément de couples qui sont faits l’un pour l’autre, mais à force de passer leur temps à s’engueuler, ils finissent par se séparer. 

La douleur laisse des traces 

Pour marquer ce point fondamental, j’aimerais vous raconter une petite histoire. C’est un père qui demande à son fils de planter un clou dans une planche de bois, à l’aide d’un marteau. Le fils s’exécute et traverse même la planche.

Ensuite, le père enleva le clou et dit à son fils : « Maintenant, qu’est-ce que tu vois ? » Ce dernier rétorque : « Je vois un trou, papa. » Et là, le père lui dit : « À chaque fois que tu fais du mal à quelqu’un, tu peux enlever la douleur en lui demandant pardon. Cependant, il/elle aura toujours une trace de ce mal, et ce, pour le reste de sa vie. »

Vous me suivez ? Comprenez bien que si vous ne faites qu’enfoncer des clous à longueur de temps, pendant des mois, voire des années, il est évident que vous finirez par casser la planche. C’est la nature des choses. 

Comme je vous l’ai évoqué plus haut, c’est une situation très fréquente. De nombreux couples se brisent à cause de leurs schémas destructeurs. Cela provoque beaucoup de douleurs et de malheurs. Certains entrent même dans une sorte de concours pour savoir quel est celui qui va faire le plus de trous à l’autre. 

éviter la rupture amoureuse

Éviter la même rengaine 

Pour avoir une relation amoureuse saine, vous devez donc commencer à prendre conscience de vos schémas. Par la suite, faites un travail sur vous-même afin de pouvoir changer de disque. Il est essentiel de le remplacer, car sinon, vous continuerez à vous faire du mal l’un à l’autre. 

Et puis si vous finissez par vous séparer, vous risquez de reproduire le même schéma avec votre prochain partenaire de vie. Il faut bien comprendre que vos comportements n’ont rien avoir avec l’autre. C’est surtout vous qui devez changer. 

La majorité du temps, nous attendons que l’autre change. Si vous vous reconnaissez, je préfère vous le dire tout de suite : avec cette manière de faire, rien ne changera. En effet, si vous voulez que les choses changent, vous devez changer. 

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez être heureux en couple, vous devez toujours faire en sorte de nourrir la relation. C’est vraiment un travail quotidien. D’ailleurs, j’aime aussi dire que la chose qui nous apporte le plus de bonheur et de malheur dans notre vie, c’est notre relation de couple. Alors, prenez-en soin et faites en sorte de maintenir la flamme. 

Comme vous l’aurez compris, à force d’enfoncer le clou encore et encore, vous allez finir par mettre un terme à votre relation. Et si vous êtes ici, ce n’est sûrement pas ce que vous souhaitez. 

Comment apprendre à être heureux en couple ? | Séminaire « LifeMax »

Si vous vous êtes reconnu dans cet article, je vous recommande vivement de venir participer à mon séminaire « LifeMax ». Ainsi, vous aurez toutes les clés en main pour changer de disque et faire un grand nettoyage émotionnel. 

Tous ces nouveaux schémas, ancrés dans votre système nerveux, vous permettront de créer de l’amour et de vivre une relation de couple heureuse et épanouie. Vous le devez non seulement à vous-même, mais aussi à la personne que vous aimez. Et si vous êtes encore célibataire, faites-le pour votre futur partenaire de vie. 

Je vous laisse maintenant partager vos impressions dans les commentaires ci-dessous. Où en êtes-vous ? Avez-vous tendance à réagir au quart de tour dans votre couple ? Pensez-vous qu’il est temps de faire un travail sur vous-même ? J’ai hâte de vous lire. Et si vous souhaitez aller plus loin, venez découvrir 3 clés indispensables pour être heureux en couple

À très vite,

Max

1 réponse
  1. Rémi
    Rémi dit :

    Se mettre à la place d’une autre personne, est important. Mais nous ne réagissons pas tous de la même façon, car nous ne vivions pas les mêmes expériences. Mais prenons toujours le temps de discuter intelligemment, afin d’entretenir un dialogue constructif, et d’éviter des conflits inutiles 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *